Manteau Villette, deuxième du nom

par Agathe  -  26 Janvier 2020, 10:00

Manteau Villette, deuxième du nom

Ce nouveau manteau Villette n'est pas né d'une lubie de femme qui a besoin de changer sa garde robe.

 

Non, Villette est né d'une envie de pizza.

 

Et la pizza a taché le précédent Villette dans la voiture, via la boite à pizza. Tout le monde se rappelle bien entendu qu'il était gris, doux et confortable, et j'assume totalement la nostalgie qui émane de ce rappel.

 

Le manteau est donc passé dans la machine, programme délicat, à froid, et en est ressorti sans taches d'huile et avec une taille en moins.

 

Petit rappel ému de ma précédente version...

 

 

Manteau Villette, deuxième du nom

La bonne nouvelle, quand-même, c'est que du coup, il est à la taille de ma pré-ado qui était ravie de cette bourde !

 

Ce n'était pas perdu pour tout le monde, c'est toujours ça, et ça me console un peu.

 

Je suis donc partie en quête d'une laine vierge, comme le précédent, mais même si j'adorais la couleurs grise, j'ai choisi cette fois une  couleur Camel histoire de ne pas avoir l'air ridicule si je sortais avec ma fille en ayant le même manteau...

 

Contrairement à ce que je pensais, ce ne fut pas chose facile. D'abord, assez peu de laine vierge dans les catalogues en ligne, (je n'avais pas envie d'un mélange qui fait, à la longue, boulocher le lainage), et les marrons n'étaient pas à mon gout. J'ai tout de même fini par trouver mon bonheur chez Bennytex et à un prix très raisonnable en plus !

 

Je n'ai pas fait l'erreur de le laver avant de le coudre, il ira au pressing lorsque j'aurai besoin de le nettoyer...

 

J'ai repris le même modèle puisqu'il me plaisait, qu'il était simple à coudre et que le patron était déjà découpé, bref que des points positifs.

Manteau Villette, deuxième du nom

Histoire de ne pas faire de folies supplémentaires en pleine période de fêtes, j'ai opté pour un coupon de coton de mon stock et qui s'est révélé parfait pour ce manteau

Manteau Villette, deuxième du nom
Manteau Villette, deuxième du nom

Voilà donc pour une fois, un vêtement cousu par réelle nécessité (même si je tente de me convaincre à chaque fois que c'est le cas), qui a dû me prendre au bas mot deux heures mais qui me contente tous les jours ! 

 

Pour l'occasion je lui ai tricoté un nouveau trendy châle aux bords ajourés dans un jolie laine beige et lurex...  Tout est bien qui finit bien !

Patron : Manteau Villette de La Maison Victor (magazine janvier-février 2017)

 

Mercerie : Sergé de laine Chaudron chez Bennytex dispo ici , bouton de mon stock

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Pascale 27/01/2020 13:28

Un manteau en deux heures mais comment fais-tu ? Il est canon avec cette jolie doublure. Heureusement que ta premiere version n'est pas perdue pour tput le monde !